Primevères

asperge
Asperge
13 janvier 2019
soufflé vanille primevères
Soufflé à la vanille et aux primevères
13 janvier 2019
primeveres

Primevères

« Les primevères et les paysages ont un défaut grave : ils sont gratuits. L'amour de la nature ne fournit de travail à nulle usine. »

Aldous Huxley, le meilleur des mondes

Mais pourquoi nous parle-t-elle de primevères sur un blog de cuisine ?

Eh bien figurez-vous chers lecteurs que ces jolies petites fleurs jaunes se mangent, si, si. On peut même en faire plein de choses intéressantes.

Du latin prima, premier et vera, printemps, la primevère est une des premières fleurs à apparaître au printemps. On l’appelle aussi coucou.

Au Moyen-Age, la primevère était utilisée en médecine pour ses propriétés expectorantes, diurétiques, pectorales et calmantes. Les fleurs bues en infusion agissent sur le système nerveux et le sommeil. Les feuilles et les racines calment les inflammations des voies respiratoires.

Dans la primevère, tout se consomme : les fleurs, les feuilles et même les racines. Les feuilles peuvent se consommer crues dans des salades ou cuites, à la façon des épinards. Les fleurs, peuvent s’utiliser crues, débarrassées de leur calice, pour agrémenter vos salades printanières ou vos desserts. Chaudes, elles s’utilisent en infusion pour parfumer le jus de cuisson des viandes blanches (porc ou volaille), ou pour aromatiser une crème anglaise par exemple.

Voici un aperçu de tout ce que peut vous offrir cette mignonne petite fleur.

Thé de fleurs de primevères

Limonade de fleurs de primevères

Vin de primevères appelé aussi "vin des cardiaques"

Tarte aux primevères

Soufflé à la vanille et aux primevères

Gelée de primevères

Fleurs de primevères cristallisées