Café suisse

oeufs mimosa
Oeufs mimosa
31 mars 2019
chef resto
Le Chef est une femme
13 avril 2019

Ceci est un verre de maitrank.

Ben oui, c’est un verre de maitrank, on l’a bien remarqué, et alors ?

Et bien ce verre de maitrank a pour moi une saveur bien particulière.

Pourquoi donc ?

Premièrement, parce que c’est mon premier maitrank de l’année (et j’ai même fait un vœu avant de l’ingurgiter).

Deuxièmement, parce que ce maitrank n’est pas n’importe quel maitrank. C’est le maitrank de Betty.

Mais qui est donc cette Betty dont elle nous parle ?

Betty Schrader est une figure bien connue des Arlonais (en tout cas, de tout Arlonais qui se respecte et qui guindaille comme il se doit).

Pour les autres, je vais vous donner quelques explications.

Betty Schrader est la tenancière du Café suisse à Arlon. Derrière son comptoir, elle abreuve les gosiers arlonais depuis 37 ans.

Membre de la Royale Confrérie du Maitrank, elle en est également l’une des principales ambassadrices.

Et c’est vrai qu’il est bon son maitrank, il a une magnifique couleur de miel, et pourtant, il n’y a pas de miel dedans, elle me l’a juré.

Alors Betty, qu’est ce qui rend ton maitrank si spécial ?

• Le vin : du Rivaner et rien d’autre que du Rivaner, c’est pour elle le seul vin digne de figurer dans la recette du maitrank

• Cannelle ou pas cannelle ? pour Betty c’est sans cannelle

• Le sucre ? pour Betty, 5 morceaux, pas plus. Oui c’est peu, cela m’a même étonnée, pourtant c’est suffisant, on ne dirait pas qu’il y en a si peu

• Du cognac, les proportions sont gardées secrètes

• Feuilles de cassis ? par pour Betty

• Et ensuite ? un peu de poudre de perlinpinpin, je n’ai pas pu en savoir plus, même sous la torture, elle n’avouera pas.

Est-ce cette poudre de perlinpinpin qui lui donne cette magnifique couleur de miel ?

Peut-être, je n’en sais rien.

Tout ce que je peux te dire, cher lecteur, c’est que le maitrank de Betty est très bon, et si tu veux t’en rendre compte par toi-même, je t’invite à te rendre à Arlon et à pousser la porte du Café suisse.

Et si tu n’as pas envie de picoler sur place, tu peux emporter une bouteille, elles sont en vente au prix de 10 €.

Ah oui encore un petit détail, pourquoi le café est-il suisse ?

Personne ne le sait. L’établissement porte le même nom depuis 130 ans, mais personne n’a jamais réussi à résoudre cette énigme. Pourtant rien n’est suisse dans ce café, pas même Betty qui est une Arlonaise pure souche.

Merci Betty pour cette jolie parenthèse dans mon après-midi. Je n’étais pas en forme en arrivant, mais en sortant, ça allait beaucoup mieux. Comme quoi le maitrank est peut-être le meilleur des médicaments.

Café suisse 1, rue des Martyrs 6700 Arlon